Acheter ou rénover : que choisir ?

Un choix de vie décisif

renover acheter maison

Vous envisagez bientôt de quitter votre ancien logement pour devenir propriétaire de votre propre bien immobilier ? Vous imaginez la maison de vos rêves mais vous hésitez entre acheter du neuf ou rénover un ancien bâtiment ?

Transformer une vieille bâtisse demande du temps et de l’investissement personnel mais assure un résultat adapté à vos goûts. À l’inverse, une nouvelle habitation achetée est prête à l’emploi directement mais peut ne pas toujours vous correspondre à 100 %.

 

Cinq critères à considérer dans votre choix

L’une et l’autre option présentent chacune des avantages et des inconvénients. Afin de vous accompagner au mieux dans cette décision d’une vie, retrouvez ci-dessous les cinq grands éléments à prendre en compte dans votre choix.

Le budget : frais de base et travaux

Le premier point essentiel concerne l’aspect économique. Que vous achetiez ou que vous rénoviez, l’investissement est important, il s’agit donc de savoir dans quels postes partent vos dépenses. En achetant une maison neuve, le prix que vous payez à la signature du contrat représente globalement l’ensemble des frais qui vous incombera. Vous êtes normalement assuré qu’aucuns travaux ne seront à prévoir vu le caractère récent du bâtiment. Le montant versé est donc connu à l’avance et ne bouge pas. Il faut toutefois prendre en compte les frais de notaires qui sont plus élevés pour les nouvelles constructions. Bien souvent, d’un point de vue financier, acheter neuf se révèle plus cher que de rénover une ancienne bâtisse.

Pour ce qui est de la rénovation, le budget dépend évidemment de l’ampleur des travaux à prévoir. On estime généralement à 1100 €/m² (hors TVA) le montant alloué à ce type d’ouvrage. Sachez toutefois que, si l’édifice à restaurer est âgé de plus de 10 ans, vous bénéficiez d’une TVA à seulement 6 % sur tout ce qui concerne les matériaux et la main-d’œuvre utilisés.

En outre, la somme déboursée au moment de l’achat du terrain à rénover est toujours moins élevée. Cependant, le montant des travaux à prévoir apparaît bien souvent difficile à estimer à l’avance. Au fur et à mesure du chantier, des défauts peuvent être relevés et allonger la note comme la durée de la rénovation. Vous pouvez cependant tout à fait amortir ces travaux en les étalant dans le temps. Si vous priorisez les tâches à effectuer, vous pouvez agir sur certains éléments et attendre le bon moment pour terminer les autres même en vivant déjà dans votre maison. En rénovant, vous augmentez également la valeur de votre bien immobilier et vous vous assurez un bon prix de revente pour plus tard.

Il est également intéressant de savoir que, depuis 2019, il existe différentes primes à la rénovation. Certains travaux sont ainsi pris en charge au niveau du coût et peuvent être remboursés jusqu’à 70 % du total des factures (TVAC). Ces primes concernent différents éléments constitutifs du bâtiment mais visent généralement toujours plus d’économies en énergie et un maximum de sécurité. Pour en savoir plus sur les conditions d’accès à ces « primes habitation » ainsi que sur ses tenants et aboutissants, rendez-vous ici.

Le délai : durée du chantier et patience

En choisissant de rénover, vous faites également le choix de vivre la tête dans les travaux pendant un moment. La durée finale du chantier, comme son coût total, est difficilement estimable. Chaque avancement peut en effet révéler de nouveaux problèmes à régler. Visez large et restez flexible en ce qui concerne les délais. La patience sera votre meilleure amie avant d’emménager et même après, si vous décidez d’entreprendre les finitions alors que vous êtes déjà installés dans votre logement.

Si vous optez pour l’achat, vous pouvez vivre tranquille et vous consacrer entièrement aux préparatifs pour votre emménagement. Une nouvelle habitation vous assure en effet un lieu déjà fini qui n’attend plus que vous et dans lequel vous pouvez directement habiter. Si vous n’aimez pas les travaux, acheter neuf reste bien évidemment la solution idéale.

Les performances du bâtiment : normes et confort

En ce qui concerne les performances de votre habitation, là encore, un fossé sépare les deux options. Bien qu’un édifice ancien constitue la preuve que ses matériaux soient durables, il y a fort à parier qu’ils devront être rafraîchis. Des problèmes d’humidité comme de stabilité, ainsi que la présence de fissures ou une isolation datée sont autant de soucis à régler avant de s’installer dans ce bâtiment. En outre, les anciennes bâtisses n’étaient pas soumises aux règlementations actuelles en matière de performances énergétiques. En rénovant, vous êtes donc tenus de suivre ces nouvelles règles.

En matière d’énergie, les exigences et les mesures demandées par le gouvernement sont regroupées dans les différentes règlementations PEB (performance énergétique des bâtiments) et découlent directement des directives européennes. Elles sont régulièrement mises à jour et, lors d’une rénovation, vous et l’entrepreneur chargé des travaux êtes obligés de vous soumettre aux règlements parus au moment où vous introduisez la demande de permis d’urbanisme. Pour en savoir plus, retrouvez les différentes exigences PEB sur le portail de la Wallonie.

En achetant un logement neuf, au contraire, vous avez la garantie que l’habitation répond déjà à toutes les normes actuelles. De sa conformité aux nouvelles recommandations découle un confort optimal que ce soit en matière d’isolation ou d’économie d’énergie. Les matériaux et les techniques utilisés pour de nouveaux édifices s’avèrent également souvent bien plus écologiques et vous permettent facilement de diminuer vos factures. Les entreprises de construction font en effet attention à de nombreux détails pour optimiser la consommation énergétique des bâtiments, mais aussi leur sûreté et leur fonctionnalité en tant que surface habitable.

La personnalisation : préfabriqué ou sur mesure

Quand on pense à acheter une maison, il y a toujours la crainte de ne pas trouver quelque chose qui nous corresponde vraiment. Avec une habitation neuve, vous ne devez certes pas vous tracasser de travaux, mais vous ne pouvez pas – ou en tout cas peu – intervenir sur la personnalisation de votre logement.

Au contraire, les bâtiments à rénover offrent de multiples possibilités au niveau des matériaux, des formes, des couleurs, de l’agencement des pièces, etc. Vous pouvez créer votre espace personnel sur mesure et rendre cette habitation complètement originale et unique.

Si vous aimez le style Art déco, l’élégance des maisons de maître ou le caractère des vieilles fermes, la rénovation de ce type d’édifice vous apporte le charme dont vous rêvez. En plus de personnaliser complètement votre logement, vous assurez définitivement un cachet d’antan qui ne laisse pas indifférent. À l’inverse, si vous préférez une allure plus moderne, acheter une nouvelle maison vous correspondra probablement mieux.

L’emplacement : zones et possibilités

Là aussi vos préférences auront un impact sur votre choix entre la rénovation et l’achat. Les terrains à bâtir se font rares dans certaines zones géographiques et, par la même occasion, le prix de l’immobilier à ces endroits grimpe en flèche. Si vous optez pour une nouvelle habitation dans ces lieux, cela peut se ressentir au niveau financier. En outre, vous ne trouverez que très peu – voire pas du tout – de constructions neuves en centre-ville par exemple.

Si vous rêvez de vivre en milieu urbain, se tourner vers les édifices historiques déjà présents est la bonne solution. Non seulement vous pourrez habiter au cœur d’une ville, mais vous aurez également un espace privilégié et singulier que vous pourrez remettre au goût du jour.
 

Faire le bon choix

L’une comme l’autre possibilité constitue une occasion en or de devenir propriétaire. Chacune possède ses avantages et ses inconvénients. Votre choix sera donc déterminé par les éléments auxquels vous apportez le plus d’importance et pour lesquels vous ne souhaitez pas faire de concessions.

Bien que l’achat d’une nouvelle maison se révèle généralement plus cher qu’une rénovation, il est difficile de savoir exactement combien coûteront au total les travaux pour remettre en état un ancien bâtiment. Si vous êtes bricoleur, toutefois, il est possible de faire des économies par-ci par-là, mais nous vous conseillons de faire appel à une entreprise de construction pour le gros du chantier.

Si le budget n’est pas un problème, la durée des travaux peut l’être et certaines personnes supporteraient mal de vivre au milieu d’un chantier pendant des mois. Dans ce cas, n’envisagez pas de rénover une vieille bâtisse. Le délai que vous envisagez avant l’emménagement a ainsi une grande importance sur votre choix.

Le lieu où vous souhaitez habiter influencera également la décision que vous prendrez. Il peut s’avérer intéressant d’analyser quelque peu le marché aux endroits stratégiques auxquels vous pensez. Si aucune maison neuve ne peut s’implanter dans vos zones ciblées, vous devrez sans doute vous tourner vers un édifice déjà sur pied.

Enfin, pour toute grande décision comme l’emménagement dans une nouvelle maison, misez sur vos préférences et sur le confort dont vous avez besoin. Essayez de vous projeter dans l’achat d’un bien neuf ou dans la rénovation d’un plus ancien et observez ce qui vous plait le plus. Renseignez-vous sur les endroits où vous rêveriez d’habiter et sur ses possibilités puis trouvez la perle rare qui vous conviendra parfaitement.