6 conseils pour un chantier de rénovation réussi

Rénover pour plus de confort

chantier de renovation travaux

Nombreux sont les foyers qui souhaitent améliorer le confort de leur maison ou de leur appartement en entamant des travaux de rénovation. En effet, une meilleure isolation, l’augmentation de la surface habitable ou la transformation d’une salle de bain peut avoir de réels bénéfices pour tous les habitants d’un même logement.

Que vous souhaitiez remettre à neuf entièrement une ancienne bâtisse ou modifier certains aspects de votre logement actuel, ce labeur demande un grand investissement tant économique que personnel. Découvrez ici les 6 conseils les plus importants pour des rénovations réussies.
 

Conseils pour un chantier réussi

Peu importe le type de rénovation que vous avez prévu dans votre bâtiment, vous aurez probablement besoin de plusieurs corps de métier pour mener à bien l’ensemble de votre projet. L’organisation est donc un élément essentiel pour la réussite de vos travaux. Plusieurs étapes doivent être respectées pour préparer au mieux votre chantier, mais aussi pour vous assurer de son bon déroulement du début à la fin. Découvrez dans cet article toutes nos astuces pour des rénovations à la hauteur de vos attentes.

          1. Prendre des photos

Avant de démarrer tous travaux, procéder à un état des lieux est une étape importante. Vous pouvez prendre des photos par vous-même afin d’avoir une preuve tangible de la situation de votre habitation avant les transformations. Si de nombreuses rénovations sont prévues, n’hésitez pas à vous tourner vers un expert qui évaluera votre bien immobilier de la cave au grenier. De cette manière, vous pourrez vous appuyer sur ce bilan pour déterminer les dégâts et dommages qui seraient survenus à cause du chantier.

Prenez également en photo l’avancée des travaux régulièrement tout au long des rénovations. Non seulement ces clichés sont utiles pour remarquer à quelle étape du chantier quelque chose a mal tourné, mais en plus cela vous fera des souvenirs de votre maison avant les changements. À la fin du projet, photographiez évidemment l’ensemble des réalisations effectuées. Vous serez ainsi à même de prouver un manquement ou une malfaçon en cas de litige une fois les travaux terminés.

         2. Planifier vos rénovations

Préalablement à la recherche d’un entrepreneur de rénovation, il vous faut déterminer les différents travaux à réaliser et les organiser par ordre de priorité. Certaines transformations vous permettent en effet d’augmenter le confort de votre logement de manière plus significative que d’autres. Si vous privilégiez l’amélioration de votre isolation ou la réfection de votre toiture par exemple, vous éviterez davantage les problèmes d’humidité et les déperditions de chaleur, ce qui vous permettra de choisir ensuite un système de chauffage adapté à votre consommation d’énergie.

Une fois les travaux priorisés, réalisez un planning précis des transformations à effectuer. Si vous rénovez complètement un ancien bâtiment, cette organisation vous permettra de prévoir plus facilement le nombre d’ouvriers à contacter, le type de professionnel dont vous avez besoin, la durée du chantier, etc. Dressez ainsi un plan détaillé des tâches à accomplir regroupées selon les corps de métier à employer ou selon les pièces à transformer. Évaluez pour chaque mission une date de commencement et de fin pour vous fixer des objectifs réalisables. N’oubliez pas non plus de mentionner les différentes conditions absolument nécessaires pour que l’étape suivante puisse commencer.

Ce planning peut être donné aux différentes sociétés du bâtiment que vous contactez pour avoir un devis et doit définitivement être présenté à l’entrepreneur que vous aurez sélectionné pour vos rénovations. Si vous choisissez une entreprise générale, celle-ci se chargera d’établir un calendrier à votre place. Cependant, il est toujours intéressant de vous faire une idée par vous-même des différentes missions à accomplir et de leur durée respective.

Dessinez également des plans (en 3D ou non) simplifiés avec la disposition des éléments importants. Vous n’avez pas besoin d’esquisses parfaitement réalisées, mais elles doivent être suffisamment claires pour être comprises par tous. Vous pourrez en outre donner ces croquis aux entrepreneurs ou les coller sur les fenêtres de votre bâtiment pour qu’ils soient aux yeux de chaque intervenant durant le chantier.

         3. Attention au budget

Un chantier de rénovation réussi signifie aussi que le budget dédié a été respecté. Pour ce faire, il est primordial de déterminer à l’avance combien vous êtes prêt à mettre dans ces travaux. Si votre portefeuille ne vous le permet pas, ne vous lancez pas dans des réalisations trop importantes, mais misez seulement sur les transformations les plus directement bénéfiques pour votre confort (souvent la toiture, l’isolation, l’électricité ou les sanitaires). Faites des compromis sur certaines de vos envies et pensez à étaler vos travaux dans le temps.

Évaluez également le coût de ce chantier. Si vous contactez un entrepreneur général, il sera à même de vous donner dès la demande de devis une estimation du prix total. Sinon, il vous faudra obtenir des devis de chaque société des corps de métier dont vous avez besoin. Dans tous les cas, prévoyez une marge supplémentaire à votre budget afin de couvrir plus facilement les différents imprévus qui peuvent survenir lors des rénovations. N’oubliez pas de vous renseigner sur les aides et les subventions publiques accordées à certains types de transformation d’intérieur ou d’extérieur.

Sachez en outre que tout devis de rénovation doit décrire les coûts des opérations prévues et les modalités de paiement. Ne faites jamais confiance à une entreprise qui vous demande un acompte supérieur à 30 % de la somme totale du prix du chantier. Refusez également catégoriquement de payer les états d’avancement des travaux si les tâches attendues ne sont pas terminées. N’hésitez pas non plus à vérifier chaque facture que les entrepreneurs vous présentent : ne payez que le montant réel des transformations réalisées même si le devis prévoyait un prix plus élevé.

         4. Choisir les intervenants sur votre chantier

Que vous fassiez appel à une entreprise générale ou à différentes sociétés spécialisées dans l’un ou l’autre métier du bâtiment, différents critères doivent être passés au crible. Si vous pouvez vous fier au bouche-à-oreille, n’hésitez pas à faire vos recherches sur Internet. Le ou les entrepreneurs que vous choisirez doivent non seulement posséder les compétences pour vos rénovations mais aussi répondre plus ou moins au budget que vous vous étiez fixé. Voici ce à quoi vous devez prêter attention avant de demander un devis à une entreprise du bâtiment :

  • Les assurances de la société, dont celle contre les accidents du travail et la responsabilité décennale. Il est également recommandé de choisir un entrepreneur qui a souscrit à une couverture responsabilité civile et à une assurance tous risques de chantier (TRC).
  • L’enregistrement de l’entreprise à la Banque Carrefour qui certifie la légalité de l'exercice de ses activités.
  • L’accès à la profession d’entrepreneur général ou de tout autre métier du bâtiment (maçon, charpentier, architecte, couvreur, électricien, chauffagiste, plombier, etc.).
  • Les éventuels labels et certifications possédés par les entreprises qui garantissent la fiabilité et l’expertise de leurs équipes.

N’oubliez jamais de faire élaborer un devis par chaque société que vous souhaitez engager. Ce document doit présenter toutes les étapes détaillées des rénovations ou des interventions de l’entreprise, une estimation des délais du chantier, les précisions concernant la main-d'œuvre et les postes à pourvoir, les matériaux à acheter, etc. Contrôlez bien la qualité de ces devis pour juger du sérieux des entrepreneurs. Vous pourrez aussi, de cette façon, comparer plus facilement les entreprises et choisir celle(s) qui correspond(en)t à vos envies et à votre budget.

         5. Préparer l’arrivée des artisans

Lorsque les aspects administratifs de vos rénovations sont clôturés, certaines préparations doivent encore être exécutées préalablement à l’arrivée des différents intervenants. Environ 15 jours avant le début du chantier, libérez l’espace nécessaire aux ouvriers pour travailler. Déplacez les meubles qui sont dans le chemin et protégez ceux qui ne peuvent être bougés. Vous pouvez aussi louer un garde-meubles pour votre mobilier encombrant ou vos objets de valeur qui risqueraient d’être abîmés lors des travaux.

Prévoyez également un endroit où les containers et le matériel de chantier pourront être entreposés. Si des gravats ou de la terre doivent être déblayés, il vous faut un espace prévu à cet effet. Les engins et camionnettes de vos artisans nécessitent aussi un emplacement où se garer durant vos rénovations. Si votre rue est étroite ou à stationnement limité, contactez les autorités de votre ville pour obtenir des autorisations exceptionnelles dédiées à vos entrepreneurs.

N’oubliez pas non plus d’informer vos voisins des désagréments, du bruit et de l’arrivée des camions et machines dans la rue. Si vous avez dû obtenir un permis d’urbanisme auprès de votre commune, ce document doit être affiché sur votre maison ou votre immeuble à la vue de tous. Cependant, tout le monde ne s'arrête pas pour lire cet avis de travaux. Même avec cet affichage, il est donc préférable de prévenir vos voisins à l’avance ; ils vous en seront davantage reconnaissants.

         6. Assurer le suivi des travaux

Même si vous faites appel à une entreprise générale de rénovation, ne négligez pas le suivi de votre chantier. Plus vous serez investi dans vos travaux, plus vous pourrez contrôler la qualité des opérations effectuées. Passez le plus régulièrement possible sur le lieu de travail des artisans, ne serait-ce que 10 minutes afin de montrer votre implication. Si vous le pouvez, rendez-vous y tous les jours ; sinon, une fois par semaine devrait suffire.

Lors de votre passage, vous pouvez vérifier les matériaux arrivés sur place, leur marque et leur couleur, mais aussi leur état. Vous serez ainsi à même de rectifier rapidement le tir si quelque chose ne convient pas ou ne correspond pas à ce qui avait été établi sur le devis. Chaque semaine, prévoyez une rapide entrevue avec le chef de chantier ou l’architecte qui supervise les rénovations. Ces réunions vous permettent de formaliser, à l’aide d’un compte-rendu par écrit, l’avancement des travaux et de le comparer avec le planning de base.

Entretenir des rapports cordiaux avec les entrepreneurs et leurs ouvriers fait partie intégrante d’un chantier réussi. N’hésitez pas à discuter avec les intervenants, à leur poser des questions sur les tâches qu’ils sont en train d’effectuer et à leur offrir le café ! Vous pourrez en apprendre beaucoup sur la réalisation de vos rénovations et vous serez mis au courant rapidement des retards et des problèmes rencontrés.
 

Réussissez vos travaux de rénovation

Des rénovations demandent un véritable investissement tant financier que personnel et il est important d’y consacrer du temps pour qu’elles soient couronnées de succès. Les travaux doivent absolument être planifiés à l’avance, que ce soit au niveau du budget, des transformations à effectuer ou des intervenants à contacter. Une bonne organisation est la clé de tout travail réussi, tout comme une excellente communication. Évitez les conflits de voisinage et les mauvaises surprises de la part de vos entrepreneurs et artisans en sollicitant des échanges amicaux et bienveillants tout au long du chantier.

Après avoir suivi scrupuleusement l’avancement des travaux de rénovation, vient l’étape de la réception. En tant que maître d’ouvrage, vous devez marquer votre accord quant à la bonne réalisation des transformations que vous avez demandées. Accompagné d’un expert ou non, vous pouvez émettre des réserves sur les différents éléments qui présentent des défauts. Si besoin, vous pourrez alors vous appuyer sur les photos que vous avez prises avant, pendant et après le chantier pour prouver vos dires. Une fois les travaux réceptionnés, prévenez votre assureur et mettez à jour vos contrats d’assurance afin que les modifications apportées à votre bien immobilier soient protégées de la bonne façon.